Comment organiser un concert ?

Comment organiser un concert ?

Un concert est une forme d’événement qui peut s’avérer assez compliqué à organiser si on ne prend pas soin de considérer certains éléments. En fait, il est assimilable à n’importe quel autre événement, à quelques détails près. Cependant, des points spécifiques entrent en jeu pour différencier son organisation. Découvrez tout cela à travers ce présent article.

S’occuper de la logistique

Avant toute chose, il faut être posé sur les questions logistiques. Le lieu où le concert se déroulera vient en tête de liste. Le choix est souvent large, allant des endroits spécialisés qui accueillent le plus souvent des événements artistiques constitués en véritable scène aux endroits dits petits bistros.

Dans tous les cas, il est essentiel de toujours vérifier la contenance maximale en personne ainsi que le bon voisinage. Les questions de couvre-feu ou de failles dans la sécurité ne doivent pas entacher votre spectacle. De même, si vous faites venir un groupe extérieur à votre comté, prévoyez leur hébergement, leurs déplacements dans votre ville ainsi que leur nourriture.

Cherchez à l’avance les équipements sonores requis pour un concert à la hauteur de vos aspirations. Enfin, il est important que vous vous occupiez de bien gérer votre équipe composée par ceux qui s’occupent de la promotion du concert jusqu’à ceux qui débarrasseront la scène après l’événement, en passant par ceux qui seront responsables à l’entrée.

Les questions administratives et financières

Il ne faut surtout pas négliger ces points essentiels. En fait, ils doivent être accomplis à l’avance. Discutez des termes du cachet à l’avance avec le groupe afin que tout soit clair. Déterminez le mode de paiement, par exemple par enveloppe fixe, pourcentage sur l’entrée ou en optant pour un système de chapeau en fonction de ce que le public offre. Faites un budget en bonne et due forme, incluant toutes les charges. Enfin, vous devez absolument régler toute la paperasse administrative quelques jours avant le concert en vue d’éviter tout mal entendu.

Créer un groupe de musique, faut-il un statut ?

Créer un groupe de musique, faut-il un statut ?

Le domaine de l’art, de la musique et de la culture n’échappe pas à la législation, notamment fiscale. Ainsi, disposer d’un statut devient aussi une nécessité pour un groupe de musique afin d’avoir une existence officielle. De nombreux groupes de musique actuels qui veulent débuter dans le milieu se demandent encore est-il vraiment obligatoire de posséder un statut ? Pourquoi donc ? Quelles sont les différentes formes de statut ?

Le statut, est-ce une option à considérer ?

Légalement, il n’existe pas d’obligation formelle d’avoir un statut pour faire de la musique. Toutefois, une fois qu’il est question d’argent, une structure légale est requise. Celle-ci passe souvent par le statut d’association.

Le groupe se constitue donc en association et fonctionne comme tel sur le plan administratif ainsi que dans son fonctionnement interne.

À côté, si vous voulez vous passer de cette option, vous pouvez ne pas avoir de statut du tout. Par contre, vous n’avez pas le droit de percevoir de l’argent sur vos prestations. L’autre alternative consiste à vous faire payer des cachets par l’intermédiaire d’organisation existante légalement, telle que les sociétés d’organisation de spectacles.

Disposition de statut, les formes possibles ?

Si vous optez pour le statut, seul celui d’association est possible. À cet égard, l’association elle-même peut être à but non lucratif ou professionnel.

Dans le premier cas où votre groupe est une association à but non lucratif, vous n’aurez pas le droit de reverser aux membres l’argent né des spectacles ou des concerts réalisés. Pour compenser, vous n’aurez pas à payer de charges quelconques à l’État. Par contre, le remboursement des frais ainsi que des achats nécessaires aux activités de l’association peuvent être payés.

Dans le second cas où votre association a un statut professionnel, elle devra recruter les musiciens ainsi que les payer à la fin de chaque prestation. Dans ce cas, il y a obligation de payer les impôts et autres charges sociales.

L’estival, un festival de musique conviviale et grandiose

L’estival, un festival de musique conviviale et grandiose

Pour la petite histoire, le festival est né d’une initiative de groupe d’ami. Certes le démarrage a été difficile, mais aujourd’hui, chaque année en septembre et octobre, il accueille la participation de plusieurs artistes et accueille un public à perte de vue. Des actions sont prévues par les organisateurs en vue de la pérennisation de l’événement.

Une musique de tous les genres

Jusqu’à l’heure, l’estival compte 30 ans d’existence sur le tableau des événements culturels. En tant que festival de la musique chaque année des représentations sont prévues pour divertir un large public. Pour ce faire, les organisateurs de l’événement font intervenir plusieurs artistes ainsi que des musiciens de grands talents.

Ainsi, les shows sont animés par une diversité d’artiste avec une diversité de genre musical. De quoi faire plaisir au public ! Eh oui, il faut dire qu’il y en a pour tous les goûts !

Sachez que le propre du festival est qu’il offre aux jeunes talents une plateforme pour se produire et se faire connaître en vue de se construire une belle notoriété. Chaque année donc, le festival intègre de jeunes artistes dans son programme. Chaque année, l’estival affiche plein.

Une perspective

En vue de sa pérennisation, l’estival travaille en étroite collaboration avec d’autres festivals. L’objectif étant d’intégrer les réseaux des festivals de musique. L’événement s’enrichit aussi des expériences des autres festivals afin d’offrir un show unique chaque année.

Le travail de pérennisation de l’événement se poursuit avec l’aide humanitaire, c’est-à-dire que chaque année, les organisateurs soutiennent des associations. Ainsi, l’estival apporte sa contribution en versant une aide financière, mais aussi fait connaître une association auprès du public.

En somme le travail de pérennisation doit permettre que chaque année, il y ait autant de participants et que les actions d’aide puissent se poursuivre.

5 points importants pour briller lors d’un festival tremplin

5 points importants pour briller lors d’un festival tremplin

Les organisateurs événementiels mais plus particulièrement ceux dans le domaine de la musique sont à l’origine du festival tremplin. La caractéristique de celui-ci étant qu’il privilégie davantage les jeunes talents que ceux déjà connus. Le plus important pour un artiste c’est de bien planifier la suite de son festival tremplin.

 

Se familiariser avec le festival

Un festival est un événement dont le but est d’offrir un show à un public. Toutefois, il dispose d’une petite particularité. Il s’agit davantage de représentation que de spectacle. Pour ce faire, il est important de sélectionner le genre de festival qui correspond à votre art. Il ne faut pas oublier qu’il est la meilleure plateforme culturelle pour les jeunes talents qui veulent se faire connaître.

Planifier son postfestival

Se faire une place dans un programme de festival n’est pas une mince affaire. Outre la présentation, le postfestival est aussi à programmer. En effet, lors de l’événement, vous aviez déjà eu l’attention du public, l’objectif qui suit est de retenir cette attention de la part de votre audience. En un mot, un travail de planification sur l’évolution de votre carrière est à concevoir.

Fonctionner au rythme de la profession

Il n’est pas facile d’entrer dans le monde du show-biz. Parfois, le plus important c’est-à-dire le talent ne suffit pas pour se faire une place dans ce domaine. Pour ce faire, il faut être à l’afflux des informations concernant la date et le lieu du prochain festival. Il faut aussi détecter les possibilités d’opportunité offertes par le festival.

L’ouverture, la clé de la réussite

Le festival tremplin est un premier pas pour un artiste. Pour pouvoir percer, il doit être un fin stratège en se mettant en relation avec les acteurs clés dans le domaine. N’hésitez donc pas à faire le premier pas, ayez de l’audace et surtout faites preuve d’un grand professionnalisme. Sachez que le festival constitue une opportunité pour enrichir son carnet d’adresses.

Travailler le côté artistique

En tant qu’artiste, le travail sur son œuvre est sans aucun doute l’une des plus grandes préoccupations. En effet, lors de festival tremplin, le but est de capter l’attention du public pour qu’un premier ancrage puisse avoir lieu. Faire de la bonne musique semble parfois difficile, mais avec beaucoup de travail, la création est tout à fait possible.