Comment bien choisir son piano ?

Se procurer un nouveau piano est une décision passionnante ! Mais avant de vous lancer dans votre voyage musical, vous devez choisir le bon piano, ce qui peut être un véritable casse-tête. Il existe un large éventail de pianos, mais lequel faut-il acheter ? Cet article aborde les facteurs à prendre en compte et les points à surveiller lorsque vous achetez un nouveau piano.

Cet article traitera des conseils d’achat, aussi bien pour les pianos neufs que pour les pianos d’occasion.

La première étape consiste à choisir entre un piano numérique et un piano acoustique. Si vous voulez en savoir plus sur les différences entre les deux pianos, consultez notre article sur le thème « Piano acoustique contre piano numérique ». Au risque de décevoir les amateurs de piano digital, nous ne traiterons ici que des pianos acoustiques.

Avant d’acheter un piano acoustique à queue ou un piano acoustique droit, faites attention à ces 3 paramètres :

1. Le son

Avant d’acheter un piano, essayez d’en jouer pour déterminer si vous aimez le son. C’est une question subjective ; certaines personnes préfèrent un son plus clair, tandis que d’autres préfèrent un son plus doux. En général, un bon piano a un son rond et plein. Vous pouvez également demander l’avis d’un professionnel, de préférence un professeur de musique expérimenté ou un technicien de piano agréé.

Écoutez la consistance du son du piano. Les volumes des touches sont-ils cohérents ? Jouez toutes les notes du piano avec la même force et soyez attentif à toute variation inattendue du volume sonore. De même, la qualité du son est-elle constante ? Écoutez les notes qui, de manière inattendue, sonnent plus fort ou plus doux que les autres.

2. Les touches

Assurez-vous que les touches ont une surface lisse et qu’elles ne sont pas endommagées ni fissurées. Lorsque vous jouez du piano, les touches doivent avoir une résistance suffisante. Si le jeu des touches nécessite aussi peu de force que la frappe sur un clavier d’ordinateur, les touches n’ont probablement pas une résistance suffisante. Enfin, lorsque vous frappez les touches, il doit y avoir suffisamment d’amortissement pour réduire le choc transmis aux articulations de vos doigts.

3. L’endroit où vous placerez le piano

Obtenez les dimensions exactes du piano et de l’espace où vous comptez le placer. S’il n’y a pas beaucoup d’espace disponible, vous devrez peut-être choisir entre un piano droit traditionnel et un piano à queue, ce dernier étant le plus petit des deux.

De plus, il est essentiel de choisir un emplacement approprié pour votre piano. Les pianos acoustiques sont vulnérables à l’humidité et aux fluctuations de température, c’est pourquoi il ne faut pas les placer près du radiateur ou d’un endroit où la lumière du soleil est directe. S’ils ne sont pas conservés dans un environnement approprié, les composants d’un piano acoustique – en particulier les pièces en bois et en feutre – pourraient être affectés. (Idéalement, votre piano acoustique devrait être conservé dans un environnement dont l’humidité relative se situe entre 45 et 70 % et dont la température constante est d’environ 20˚C ou la température ambiante).